Fermer
Veuillez choisir votre langue

Cette page n'existe pas dans cette langue

Trouvez le site web Coloplast de votre pays

Introduction

De quelle manière la sclérose en plaques peut-elle affecter le fonctionnement de la vessie et de l'intestin ?

De nombreuses personnes atteintes de sclérose en plaques rencontrent des troubles de la vessie et des intestins. Retentissement de la sclérose en plaques

Il existe un certain nombre de solutions efficaces pour faire face à ces difficultés et limiter leur impact sur la vie quotidienne.

La vessie

Les symptômes de la sclérose en plaques sont nombreux et variables d’un patient à l'autre. Plus de la moitié des personnes concernées rencontrent des troubles urinaires. Les symptômes fréquents sont : 

  • Besoin urgent (urgenturie) et fréquent d'uriner (pollakiurie)
  • Difficultés à vider complètement la vessie
  • Fuites urinaires occasionnelles

Les symptômes ci-dessus peuvent être rencontrés en cas de sclérose en plaques et sont parfois les premiers signes de révélation de la maladie.

Le transit

La sclérose en plaques peut altérer le fonctionnement des intestins. Environ 34 % des personnes estiment que leurs troubles sont suffisamment sévères pour altérer leurs activités quotidiennes. Les symptômes fréquents sont : 

  • Constipation chronique
  • Fuites fécales

Certains traitements médicamenteux fréquemment prescrits dans le cadre de la sclérose en plaques peuvent également augmenter les risques de constipation.
 

Prendre soin de votre vessie et de votre transit

Afin d’éviter d’éventuelles complications et améliorer votre qualité de vie, il est important que vous preniez soin de votre vessie et de votre transit. Le paragraphe suivant décrit des solutions pratiques et utiles :

 

Incapacité à vider complètement sa vessie

L’autosondage est considéré comme le traitement de référence pour les personnes présentant une vidange incomplète de la vessie (rétention urinaire chronique).

 

Fuites urinaires

Les étuis péniens constituent un moyen discrêt et efficace permettant aux hommes de gérer les fuites urinaires.

 

Fuites fécales

Aller à la selle régulièrement est quelque chose d’acquis pour la plupart d’entre nous. Lorsque vous rencontrez un trouble intestinal, vous pouvez vite vous sentir isolé. Il peut être gênant de parler de ces troubles. Il est donc important que vous trouviez un moyen d'y faire face. Les tampons anaux Peristeen peuvent vous aider en cas de fuites fécales.

 

Généralités sur la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire du patient attaque ses propres cellules . Dans le cas de la sclérose en plaques, le système nerveux central est attaqué. Il y a 2 fois plus de femmes concernées pas cette pathologie que d'hommes. La sclérose en plaques peut être à l'origine :

  • De symptômes urinaires et colorectaux.
  • D'handicaps physiques
  • De fatigue
  • D'altérations cognitives
Fermer

Présentation de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie dégénérative touchant le système nerveux central (plus particulièrement la transmission des messages du cerveau et de la moelle épinière vers les différents organes). Elle se manifeste généralement par une altération des fonctions corporelles et cognitives, notamment une perte de contrôle du système d’élimination ; qui comprend la vessie et l’intestin. En savoir plus sur la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire dans laquelle la gaine protectrice des cellules nerveuses du cerveau et de la moelle épinière est endommagée. La sclérose en plaques se caractérise par la présence de multiples « lésions » réparties à différents endroits du cerveau et de la moelle épinière.

Le système nerveux central 

Le système nerveux central se compose de nombreuses fibres nerveuses chargées de la transmission des messages du cerveau et de la moelle épinière vers les différents organes. Les fibres nerveuses sont enveloppées d’une gaine protectrice et isolante de myéline qui garantit la transmission efficace et rapide des messages nerveux, appelés influx nerveux. En présence d’une sclérose en plaques, la gaine de myéline qui entoure les fibres nerveuses est endommagée. Ces lésions perturbent la transmission des messages nerveux et peuvent altérer de nombreuses fonctions corporelles. 

La sclérose en plaques peut s’accompagner :

  • De troubles urinaires et colorectaux 
  • Handicaps physiques 
  • Fatigue 
  • Altérations cognitives 

La sclérose en plaques se divise en quatre catégories, caractérisées par l’évolution et la forme que prennent les symptômes. Parmi celles-ci on trouve : 

  • Récurrente/rémittente
  • Primaire progressive 
  • Secondaire progressive
  • Bénigne 

En Europe et en Amérique du Nord, la sclérose en plaques touche une personne sur 800. Il s’agit donc de la cause la plus fréquente de troubles neurologiques chez les jeunes adultes. Les premiers symptômes apparaissent généralement entre 20 et 40 ans. La sclérose en plaques est environ deux fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Les causes précises de la sclérose en plaques ne sont pas connues. Cependant, la maladie serait causée par une association de facteurs génétiques et environnementaux.

Fermer

Bon à savoir

Comment gérer mon transit?

Comment gérer mon transit?

Les fuites fécales et la constipation chronique sont des conséquences fréquentes des affections neurologiques.

Comment gérer mon transit ?
Fermer

Comment gérer mon transit?

Le transit est contrôlé par les nerfs de la moelle épinière. En cas de lésions, l’envie d'aller à la selle et la défécation peuvent être altérés. Par conséquent, il peut être difficile de savoir lorsque votre intestin est plein et parfois aussi de contrôler l'évacuation des selles. Cela peut entraîner différents types de troubles du transit : 

  • Fuites fécales
  • Constipation chronique
  • Une association des deux troubles

 

Fuites fécales

Les fuites fécales peuvent survenir lorsque vous n’êtes plus en mesure de contrôler votre sphincter anal. Cela entraîne des fuites accidentelles de selles ou l'envie urgente de se rendre aux toilettes. Les fuites fécales peuvent être sources d'anxiété et peuvent générer des irritations cutanées et des infections urinaires. Elles peuvent donc impacter la confiance en soi et la qualité de vie.


Constipation chronique

La constipation survient lorsque les selles restent trop longtemps dans l’intestin et qu’elles deviennent dures et sèches. Il est alors difficile d’évacuer les selles et cela entraîne une augmentation du temps consacré à la défécation. Les symptômes varient d’une personne à une autre. Les plus fréquents sont l'effort à la défécation les ballonnements et un inconfort important.

Fuites fécales et constipation sont souvent associées. Les fuites fécales peuvent masquer une constipation sévère.

Quel que soit le trouble que vous présentez, il est important de prendre de nouvelles habitudes qui vous permettront de reprendre confiance en vous dans les activités quotidiennes.

Fermer

Comment gérer mes troubles urinaires ?

Selon les troubles que vous rencontrez, il se peut que vous ayez besoin d’utiliser une sonde pour sondage intermittent ou un étui pénien. Comment gérer les troubles urinaires
Fermer

Gérer les troubles urinaires

Dans les deux cas, trouver un produit qui réponde à vos besoins et qui soit adapté à votre quotidien est crucial pour conserver une qualité de vie optimale.

 

Gérer la rétention urinaire

Si vous rencontrez des difficultés pour vider votre vessie, vous aurez généralement recours à une sonde pour sondage intermittent. La première étape sera de trouver une sonde qui vous convienne et qui soit adaptée à votre quotidien. Dès lors que vous avez trouvé la sonde qui vous convient, il est important de respecter la fréquence de sondage.

Si vous souffrez fréquemment d’infections urinaires symptomatiques (urines troubles/odorantes, fuites d’urine, envies fréquentes d’uriner, brûlures en urinant, sang dans les urines...), il pourrait être utile de :

  • Boire plus au cours de la journée (1,5 litre / jour)
  • Adaptez la fréquence quotidienne de sondage. Sondez-vous régulièrement, au minimum 4 fois par jour, en respectant la fréquence prescrite par votre médecin
  • Avant chaque sondage, pensez à vous laver les mains à l’eau et au savon, ou avec des lingettes sans alcool
  • Revoyez la technique de sondage intermittent.

Si, malgré ces instructions, les infections urinaires symptomatiques sont toujours aussi fréquentes, contactez un professionnel de santé.
 

Gérer l’incontinence urinaire

Les étuis péniens sont des solutions adaptées pour la prise en charge de l'incontinence chez l'homme. Il s’agit de solutions discrètes (réf. 16), semblables à des préservatifs, et reliés à une poche à urine fixée à la jambe.

Il est important de choisir la bonne taille d'étui pénien et de choisir une contenance de poche adaptée à votre degré d'incontinence.

Fermer

Prendre soin de votre vessie et de votre transit

Trouver des solutions efficaces pour mieux gérer vos troubles urinaires et troubles du transit peut significativement améliorer votre qualité de vie. Voici quelques informations pour vous aider à rester en bonne santé. En savoir plus sur la vessie et l’intestin
Fermer

Prendre soin de votre vessie et de votre transit.

Pourquoi est-il si important de prendre soin de sa vessie ?
Il est crucial de vider correctement votre vessie si vous souhaitez :

  • Éviter les infections urinaires symptomatiques et les complications rénales
  • Apprendre à gérer votre vessie
  • Préserver votre système urinaire et améliorer votre continence
  • Améliorer votre qualité de vie

Gérer la rétention urinaire

Selon les recommandations internationales pour une prise en charge adéquate de la vessie, le sondage intermittent est considéré comme la meilleure technique pour les patients souffrant de rétention urinaire. Le succès du sondage intermittent repose sur la fréquence de sondages. Vous devez vous sonder 4 à 6 fois par jour minimum. La principale différence est que vous devrez désormais utiliser une sonde.

 

Gérer les fuites urinaires

Les étuis péniens et les poches à urine ont permis d’améliorer la qualité de vie et se sont avérés plus efficaces sur les fuites urinaires (réf. 16) chez les hommes que les protections absorbantes.


Consignes à suivre pour choisir votre sonde
Il est important que vous vous sentiez à l’aise avec le sondage. Posez-vous les bonnes questions :

 

La sonde est-elle facile à utiliser ?

  • Le lubrifiant permet-il une insertion douce ?
  • La sonde est-elle prête à l'emploi ?
  • L’utilisation de la sonde est-elle intuitive ?

La sonde est-elle adaptée à votre mode de vie ? 

  • La sonde est-elle suffisamment discrète ?
  • Contient-elle des substances auxquelles vous êtes allergique ou auxquelles vous ne souhaitez pas être exposé ?
  • Dans quelles conditions réalisez-vous le sondage (au lit, sur les toilettes, au fauteuil...) ? et est-ce suffisamment facile de gérer ces derniers ?
  • Avez-vous besoin d’aide pour utiliser votre système pour incontinence ou pourriez-vous être indépendant si vous utilisiez une autre sonde ?

 

En savoir plus sur la gamme de sondes Coloplast.

 

Pourquoi est-il si important de prendre soin de son intestin ?

Tout comme pour la vessie, il est important de prendre certaines habitudes pour améliorer votre bien-être physique et psychique et pour vous aider à :

  • Aller à la selle régulièrement et sans douleur
  • Prévenir les fuites fécales et la constipation chronique
  • Améliorer votre qualité de vie

Il existe plusieurs moyens pour mieux gérer votre transit :

  • Respecter les règles hygiéno-diététiques en matière d'alimentation et d'hydratation.
  • Utiliser des suppositoires et/ou des laxatifs
  • Utiliser d’autres méthodes telles que l’évacuation manuelle des selles (EMS) / la stimulation digitale
  • Les lavements

Chaque personne est différente. Ainsi, la prise en charge du transit varie d’un individu à un autre. Si certaines des méthodes ci-dessus ne sont pas suffisamment efficaces, alors l’irrigation transanale peut être une bonne alternative pour éviter la survenue de fuites fécales et de constipation. Il s’agit d’une technique bien documentée qui consiste à introduire de l’eau dans l’intestin par le rectum. L’eau et les selles sont ensuite évacuées de l'intestin.

Fermer

Questions fréquentes (FAQ) à propos de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques peut toucher de nombreuses fonctions de l’organisme, notamment la vessie et l'intestin. Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées. FAQ sur la sclérose en plaques

La vessie

Pourquoi la sclérose en plaques cause-t elle des troubles urinaires ?

La vessie, lieu de stockage des urines, est contrôlée par le système nerveux. La sclérose en plaques atteint les nerfs et le fonctionnement de la vessie peut être altéré. Certaines personnes estiment que le besoin d’uriner est plus fréquent ou plus urgent. Certaines rencontrent des fuites urinaires et d’autres rapportent des difficultés pour vider complètement leur vessie. Certaines personnes atteintes de sclérose en plaques souffrent parfois de fuites urinaires occasionnelles.

Comment les troubles urinaires impactent-ils ma santé ?
Si votre vessie n’est pas vidée régulièrement et complètement, cela peut causer des infections. Ces infections peuvent concerner la vessie (cystite) ou les reins (pyélonéphrite). En effet, une vidange incomplète de la vessie favorise la survenue d’infections.

Parfois il est difficile de contrôler son envie urgente d'uriner, ce qui peut occasionner des fuites d'urines. Trouver un moyen de contrôler vos troubles urinaires peut vous permettre de prévenir les complications et reprendre confiance.

Que dois-je faire pour gérer mes troubles urinaires ?
Il existe un certain nombre de techniques et de produits disponibles permettant de prendre en charge les troubles vésicaux. Parmi ceux-ci, on trouve les sondes, les étuis péniens et les protections absorbantes. Trouver le produit adapté à vos besoins est important.

Qu’est-ce qu’une sonde ?
Une sonde est un tube souple et fin inséré dans la vessie via l’urètre et qui permet à l’urine de s’écouler.

Le sondage est-il douloureux ?
Non. Vous ressentirez peut-être une gêne lors de l’insertion de la sonde. Si vous rencontrez des difficultés à insérer la sonde, arrêtez l'introduction pendant un instant. Essayez de vous détendre en respirant profondément ou en toussant. Consultez votre médecin ou un autre professionnel de santé si vous ressentez des douleurs lors du sondage.

Puis-je vider ma vessie uniquement le matin et le soir ?
Vous devez respecter la fréquence prescrite par votre médecin. Il est recommandé de pratiquer, en moyenne, 5 à 6 sondages par jour.

Si je diminue ma consommation de boissons, puis-je réduire le nombre de sondages effectués par jour ?
Non. Il est important de boire suffisamment. Cela permet de conserver un bon fonctionnement de l'appareil urinaire.

Mon urine est trouble, foncée et sent très fort, que cela signifie-t-il ?
Il se peut que vous présentiez une infection urinaire. Consultez votre médecin ou un autre professionnel de santé.

J'ai régulièrement des infections urinaires symptomatiques, pour quelles raisons ?
Les infections urinaires peuvent survenir chez les personnes sous sondage intermittent. Toutefois, comparativement aux autres types de sondes, telles que les sondes à demeure, les sondes pour sondage intermittent sont associées à un moindre risque de survenue d'une infection urinaire symptomatique. Il existe plusieurs façons de réduire le risque de développer une infection urinaire symptomatique :

  • Boire suffisamment au cours de la journée : permet d'assurer un bon fonctionnement de l'appareil urinaire
  • S’assurer que la vessie est complètement vidée à chaque sondage
  • S'assurer que le nombre de sondages quotidien est suffisant. Respecter la prescription de votre médecin. Il est recommandé de se sonder en moyenne 5 à 6 fois par jour
  • Penser à bien vous laver les mains avant le sondage et à utiliser à chaque fois une nouvelle sonde
  • Réévaluer votre technique de sondage (voir les vidéos ci-dessous)

 Que dois-je faire en cas de fuites d’urines ?
Les fuites urinaires peuvent survenir pour différentes raisons :

  • Une infection urinaire symptomatique peut conduire à des fuites d'urines. En cas de doute, il est conseillé de contacter votre médecin. Les symptômes les plus fréquents sont :
    • Urines foncées et malodorantes
    • Urines troubles
    • Présence de sang dans les urines
    • Fièvre/Transpiration
    • Fuites d'urines
    • Spasticité des membres inférieurs
  • Si vous ne respectez pas la fréquence de sondages prescrite, des fuites urinaires peuvent survenir.
    • Assurez-vous que votre fréquence de sondage est optimale et respecte les recommandations de votre médecin
    • Assurez-vous que votre vessie est entièrement vidée à chaque sondage. Réévaluez votre technique de sondage (visionnez les vidéos ci-dessous)
    • Si les symptômes persistent, consultez votre médecin
  • Les fuites peuvent être dues à des contractions involontaires de la vessie (hyperactivité vésicale). Cela peut être lié à votre affection neurologique est non à une infection urinaire.
    Abordez le problème des fuites avec votre médecin car des solutions existent
  • Si les fuites surviennent principalement au cours d’activités sportives, assurez-vous d'effectuer un sondage avant de commencer votre activité.

L’intestin

Pourquoi la sclérose en plaques entraine-t-elle des troubles du transit?
Les terminaisons nerveuses présentes dans le rectum alertent les personnes du besoin d’aller à la selle lorsque celles-ci arrivent au niveau du rectum. Chez les personnes atteintes de sclérose en plaques, ce message peut être perdu ou incomplet, ce qui augmente le risque de développer des troubles du transit tels que la constipation, les fuites fécales ou une association des deux. Certains traitements médicamenteux fréquemment prescrits dans le cadre de la sclérose en plaques peuvent également augmenter les risques de constipation.

De quelle manière les troubles du transit peuvent-ils affecter mes activités quotidiennes ?
Les fuites fécales et la constipation peuvent être très gênantes et dégrader la qualité de vie. En plus de l'inconfort et des ballonnements, vous pouvez également craindre un accident en public. Il est donc important de trouver un moyen de prendre en charge vos troubles du transit.


Comment puis-je gérer mes troubles du transit ?
Les troubles du transit peuvent souvent être améliorés par dle respect de règles hygiéno-diététiques. Il existe également différents traitements médicamenteux pouvant être utiles. L’irrigation transanale peut être utilisée pour prévenir la constipation et les fuites fécales. En savoir plus sur l’irrigation transanale.


Qu’est-ce que l’irrigation transanale ?
L’irrigation transanale consiste à introduire de l’eau dans l’intestin par le rectum à l’aide d’une sonde rectale. L’eau stimule les mouvements de l'intestin et évacue les selles vidant ainsi la partie inférieure de l’intestin. Il est important d’effectuer des irrigations transanales de façon régulière afin de prévenir la constipation et le risque de fuites fécales.

 

À quelle fréquence dois-je utiliser mon système d’irrigation ?
Chez la plupart des personnes, une irrigation tous les 2 jours semble être efficace. Il est important d’utiliser Peristeen de façon régulière afin de prévenir la constipation et le risque de fuites fécales. L’idéal est d’adopter un rythme régulier et d’éviter de trop changer. Avec un peu de temps et d’expérience, vous parviendrez à trouver la fréquence qui vous convient. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou infirmière.

 

Quel moment de la journée est à privilégier pour l’irrigation ?
Essayez de pratiquer l’irrigation au même moment de la journée. Manger et boire facilitent le transit. Une irrigation 30 minutes après le repas semble donc appropriée. N’ayez pas peur de modifier légèrement vos habitudes pour intégrer Peristeen dans vos activités quotidiennes.


Puis-je voyager avec mon matériel d’irrigation ?
Oui. N’oubliez pas d’emporter votre système d’irrigation ainsi que plusieurs sondes jetables qui ne sont pas disponibles partout. Si vous voyagez dans un pays où l’eau n’est pas potable,utilisez de l’eau en bouteille ou bouillie et refroidie dans les pays N’oubliez pas que dans des fuseaux horaires différents, votre corps peut avoir besoin d’un peu de temps pour s’habituer. Il se peut également que vous mangiez un type de nourriture différent qui peut modifier votre transit.


L’irrigation transanale est-elle douloureuse ?
Non. L’irrigation transanale ne doit pas être douloureuse. Cependant, la procédure peut sembler un peu étrange au départ. Si vous ressentez une gêne lorsque l’eau pénètre dans le corps, arrêtez la procédure pendant un instant puis reprenez. Si vous rencontrez une douleur, arrêtez l’irrigation immédiatement, dégonflez le ballonnet et retirez la sonde. Si la douleur persiste, contactez rapidement votre infirmière ou votre médecin.


Quels sont les risques ou les complications ?
Certaines personnes rencontrent des problèmes mineurs tels qu’une gêne ou un léger saignement. Si la sonde n’est pas insérée correctement, celle-ci peut entraîner une perforation de la paroi de l’intestin. Ce risque est cependant minime si vous suivez les instructions données par votre médecin ou infirmière.


Que dois-je faire si je rencontre des fuites entre deux irrigations ?
Si vous rencontrez des fuites fécales entre les irrigations, il se peut que vous ne vidiez pas suffisamment votre intestin en raison d’une constipation sévère ou de selles dures. Il se peut également que vous utilisiez trop d’eau au cours de l’irrigation. Contactez votre médecin ou votre infirmière qui vous aidera à adapter les différents paramètres.

Fermer

Trouvez le produit qui vous convient

Coloplast propose une large gamme de produits pour vous aider à résoudre certains de vos troubles urinaires et intestinaux. Voici quelques informations à prendre en compte lorsque vous choisissez un produit. En savoir plus
Fermer

Trouvez le produit qui vous convient

Prendre soin de votre vessie

Les produits pouvant vous aider à gérer vos troubles urinaires sont :

  • Les sondes : pour la rétention urinaire (lorsque vous ne pouvez pas vider complètement votre vessie)
  • Les étuis péniens et les poches à urine : pour les hommes ayant des fuites urinaires  

Informations à prendre en compte pour choisir la sonde qui vous convient

Trouver la sonde la plus adaptée est très important pour s’assurer que la vessie est bien vidée, en toute sécurité et avec le moins de désagréments possible. Utilisez les liens ci-dessous pour en savoir plus sur les éléments clés à prendre en compte lors du choix d’une sonde :

  • Sécurité
  • Facilité d’utilisation
  • La sonde vous convient-elle et est-elle adaptée à votre mode de vie

Enfin, lorsque vous choisissez votre produit avec le professionnel de santé, assurez-vous de parler également de votre mode de vie, de vos préoccupations et de vos besoins particuliers.

Sondes Coloplast

Coloplast propose une gamme de sondes pour sondage intermittent. Voici une brève description des sondes les plus utilisées en France* : SpeediCath®

  • Dès l'emballage ouvert, la sonde est prête à l’emploi
  • Manipulation intuitive
  • Réduction des risques de lésions de l’urètre grâce au lubrifiant doux et aux œils polis à chaud

 

SpeediCath® Compact présente tous les avantages des sondes SpeediCath :

  • Discrète : la sonde la plus compacte pour les hommes et les femmes
  • Aspect non médical : pour préserver votre vie privée, peu importe le lieu où vous vous trouvez
  • Sondage plus hygiénique grâce à la présence d’une poignée de préhension
  • Étui rigide garantissant une protection de la sonde et de son lubrifiant à tout moment

Mieux gérer votre transit 

Coloplast propose une solution pour prendre en charge vos troubles intestinaux :

L’irrigation transanale est une technique bien documentée permettant de vider l’intestin. De l’eau est introduite dans l’intestin par le rectum. L’eau est ensuite évacuée avec les selles, dans les toilettes. Cela permet de vider l’intestin régulièrement et aide ainsi à prévenir la survenue de fuites fécales et la constipation.


Produits Coloplast

Le système d’irrigation transanale Peristeen® permet de mieux maîtriser son transit. Le système Peristeen est une alternative efficace aux autres méthodes de prise en charge des troubles intestinaux. Peristeen :

  • Prévient la survenue des fuites fécales et la constipation pendant 2 à 3 jours
  • Vous permet de reprendre le contrôle de votre transit
  • Améliore la qualité de vie
Fermer

Conseils et astuces

Conseils pour réaliser l'autocathétérisme

Vous trouverez ci-dessous des guides vidéo destinés aux personnes en fauteuil roulant et utilisateurs de différentes marques ; SpeediCath Compact®, SpeediCath Compact Set® et d’autres.

Fermer

Echantillon gratuit

Thank you for your order

Fermer

Afficher la version pour PC
tag in your site.