Fermer
Veuillez choisir votre langue

Cette page n'existe pas dans cette langue

Trouvez le site web Coloplast de votre pays

Vivre avec des troubles du transit

Plusieurs millions de personnes sont concernées par ce problème. Beaucoup d'entre elles ont de la peine à en parler. À propos des troubles du transit
Fermer

Assurément plus de plaisir.

Beaucoup de personnes concernées ont de la peine de parler de leur problème. Et pourtant, il est important de chercher de l'aide, afin de ne pas être entravé par cette maladie.

Nous voulons vous aider!

Dans ce domaine, nous avons rassemblé pour vous des informations et conseils utiles.

Vous pourrez en apprendre plus sur l'origine des troubles du transit et vous informer sur les possibilités de les gérer, afin de jouir à nouveau pleinement d'une vie active.

Le but que nous poursuivons est de vous soutenir grâce à notre longue expérience et des produits de première qualité. Ce faisant, nous restons fidèles à notre philosophie: écouter, apprendre et répondre.

Toujours pouvoir faire ce dont on à envie - et cela malgré des troubles du transit.

Fermer

Bon à savoir

À propos des fuites fécales et de la constipation

Les fuites fécales et la constipation peuvent avoir un impact important sur la qualité de vie. À propos des fuites fécales et de la constipation
Fermer

À propos des fuites fécales et de la constipation

Causes fréquentes des troubles du transit :

  • Lésion neurologique due à une lésion de la moelle épinière ou à des affections comme la sclérose en plaques ou le spina bifida
  • Lésion du périnée, par exemple après l’accouchement
  • Certains traitements médicamenteux

Tout le monde peut être sujet à une constipation et à des fuites fécales occasionnelles. Toutefois, si les symptômes persistent pendant plus d’un mois, vous devez consulter un professionnel de santé.

 

Traitements possibles

Si vous présentez des symptômes chroniques, il peut être utile de respecter des règles hygiéno-diététiques. Celles-ci peuvent permettre de mieux gérer son transit et ainsi une certaine de retrouver une tranquillité d’esprit.

Coloplast propose des solutions permettant de prendre en charge certains de vos symptômes : Irrigation transanale Peristeen

Fermer

Causes fréquentes des troubles du transit

Les troubles intestinaux résultent de diverses causes et peuvent survenir à tout âge. Nous allons en présenter ici les causes et symptômes les plus fréquents. Causes des troubles du transit
Fermer

Causes fréquentes des troubles du transit

Les troubles du transit les plus fréquents sont :

  • Fuites fécales : lorsque vous ne parvenez pas à contrôler votre transit, cela peut alors conduire à la survenue de complications.
  • Constipation : lorsque les selles sont peu fréquentes (moins de 3 par semaine), lorsqu'elles sont dures et difficiles à émettre.
  • Une association des deux troubles. La constipation n'empêche pas la survenue de fuites de selles.

Parmi les signes des fuites fécales, on trouve :

  • Un besoin urgent et incontrôlé d’aller à la selle (incontinence par impériosité)
  • Fuites fécales (incontinence passive)
  • Sous-vêtements souillés
  • Incapacité à contrôler les gaz (flatulences)

Parmi les signes de constipation, on trouve :

  • Incapacité à aller à la selle
  • Ballonnements
  • Inconfort
  • Importantes douleurs abdominales

Causes des troubles du transit

Il est important de comprendre que présenter des troubles du transit n’est pas une maladie en soit. Il existe habituellement une cause sous-jacente aux troubles du transit.

Parmi les causes fréquentes des troubles du transit on trouve :

  • Troubles neurologiques tels que lésion de la moelle épinière, spina bifida ou sclérose en plaques. Si vous souffrez d’un trouble neurologique, les nerfs de votre moelle épinière, qui contrôlent le transit sont susceptibles d’être endommagés.
  • Complications après une chirurgie rectale, après l’accouchement par exemple, lorsque les muscles du sphincter ont été endommagés conduisant à une incapacité de contrôler l’envie d’aller aux toilettes.
  • Malformations ano-rectales : même après une correction par chirurgie, il se peut que l’incontinence fécale persiste, à un degré moindre.
  • Perte de l’élasticité des tissus liée vieillissement conduisant à des souillures fréquentes.

Il est important que toute personne rencontrant des troubles du transit adopte des habitudes permettant d'aller régulièrement à la selle et ainsi d'éviter les fuites fécales et la constipation. En savoir plus sur les produits proposés par Coloplast. 

Fermer

Quelques informations à propos de la constipation et des fuites fécales

Malgré vos troubles du transit vous pouvez tout de même être à l’aise en société. Il existe de nombreuses autres façons de surmonter vos troubles, bien plus que ce que vous imaginez. Plus d'informations sur la constipation et les fuites fécales
Fermer

À propos de la constipation et des fuites fécales

Aller à la selle régulièrement est quelque chose d’acquis pour nombre d’entre nous. Il s’agit toutefois d’une sujet très intime. Lorsque vous rencontrez un trouble intestinal, vous pouvez vite vous sentir isolé. Il peut être gênant de parler de ces troubles. C’est pourquoi de nombreux patients attendent des années avant d’en parler à quelqu’un.

 

Un problème fréquent

Le nombre de personnes souffrant de troubles du transit est inconnu. En effet, bon nombre des personnes atteintes ne consultent jamais de médecin et ne parlent pas de leurs symptômes. Ces troubles sont pourtant bien plus fréquents que ce que vous pourriez imaginer :

  • Des études suggèrent qu’environ 2 % de la population adulte présentent des épisodes de fuites fécales tous les jours ou toutes les semaines.
  • La prévalence chez les adultes de plus de 65 ans est de 7 %, un taux qui grimpe jusqu’à 33 % dans les maisons de retraite.
  • Des études montrent que jusqu’à 20 % de la population souffrent de problèmes de constipation.

Trouver une solution à vos troubles du transit

Les troubles du transit ne disparaitront pas par magie. Il est donc important que vous trouviez un moyen d'y faire face. Il existe de nombreuses manières de réguler votre transit Si vous êtes à la recherche d’un moyen vous permettant d'aller à la selle de façon régulière, l’irrigation transanale peut être une solution satisfaisante. Vous pouvez en savoir plus sur les produits proposés par Coloplast.

Fermer

Foire aux questions portant sur les troubles du transit

Voici les réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos de la gestion du transit. FAQ sur les troubles du transit
Fermer

FAQ sur les troubles du transit

Quels retentissements les troubles du transit peuvent avoir sur mon mode de vie ?

Les fuites colorectales et la constipation peuvent être très gênantes et entraîner un impact important sur la qualité de vie. En plus de l'inconfort et des ballonnements, vous pouvez également craindre un accident en public

Il est donc important de trouver un moyen de mieux gérer votre transit.

Que puis-je faire pour mieux gérer mon transit ?

Les troubles du transit sont souvent améliorer par le respect de simples règles hygiéno-diététiques. Il existe également des traitements médicamenteux utiles. L’irrigation transanale peut être utilisée pour prévenir la constipation et les fuites fécales. En savoir plus sur les solutions permettant de mieux gérer votre transit.

Qu’est-ce que l’irrigation transanale ?

L’irrigation transanale consiste à introduire de l’eau dans l’intestin par le rectum à l’aide d’une sonde rectale. L’eau stimule les mouvements de l'intestin et évacue les selles vidant ainsi la partie inférieure de l’intestin. Il est important d’effectuer des irrigations transanales de façon régulière afin de prévenir la constipation et le risque de fuites fécales.

À quelle fréquence dois-je utiliser un système d’irrigation ?

Chez la plupart des personnes, tous les 2 jours semble être efficace. Il est important d’effectuer des irrigations transanales de façon régulière afin de prévenir la constipation et le risque de fuites fécales. L’idéal est de prendre des habitudes régulières et d’éviter de trop en changer. Avec un peu de temps et d’expérience, vous parviendrez à trouver la fréquence qui vous convient. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre infirmière.

Quel moment de la journée est à privilégier pour l’irrigation ?

Essayez d’adopter un rythme régulier et de pratiquer l’irrigation au même moment de la journée. Manger et boire facilitent le transit. Une irrigation 30 minutes après le repas semble donc appropriée. N’ayez pas peur de modifier légèrement vos habitudes pour les adapter à vos activités quotidiennes.

Puis-je voyager avec mon matériel d’irrigation ?

Oui. N’oubliez pas d’emporter votre système d’irrigation ainsi que plusieurs sondes jetables qui peuvent ne pas être disponibles partout. Si vous envisagez d’utiliser votre système à l’étranger, utilisez de l’eau en bouteille ou bouillie et refroidie dans les pays où l’eau n’est pas potable. N’oubliez pas que dans des fuseaux horaires différents, votre corps peut avoir besoin d’un peu de temps pour s’habituer. Il se peut également que vous mangiez un type de nourriture différent qui peut avoir un impact sur votre transit.

L’irrigation transanale est-elle douloureuse ?

Non. L’irrigation transanale ne doit pas être douloureuse. Cependant, la procédure peut sembler un peu étrange au départ. Si vous ressentez une gêne lorsque l’eau pénètre dans le corps, arrêtez la procédure pendant un instant puis reprenez. Si vous rencontrez une douleur, arrêtez l’irrigation immédiatement, dégonflez le ballonnet et retirez la sonde. Si la douleur persiste, contactez rapidement votre infirmière ou votre médecin.

Quels sont les risques ou les complications de l’irrigation ?

Certaines personnes rencontrent des problèmes mineurs tels qu’une gêne ou un léger saignement. Si la sonde n’est pas insérée correctement, celle-ci peut entraîner une perforation ou une déchirure de la paroi du rectum. Ce risque est minime si vous suivez attentivement les instructions fournies par votre médecin ou infirmière.

Que dois-je faire si je rencontre des fuites entre deux irrigations ?

Si vous rencontrez des fuites fécales entre les irrigations, il se peut que vous ne vidiez pas suffisamment votre intestin, notamment en raison d’un fécalome ou de selles très dures. Il se peut également que vous utilisiez trop d’eau au cours de l’irrigation. Contactez votre médecin ou votre infirmière qui vous aidera à adapter les différents paramètres.

Fermer

Qu’est-ce qu’un intestin neurologique ?

La cause la plus fréquente d’un intestin neurologique est une lésion de la moelle épinière. Mais cela peut aussi être due à d’autres troubles neurologiques tels qu’un spina bifida, une sclérose en plaques, la maladie de Parkinson ou un diabète sucré. L’intestin neurologique

Le terme « intestin neurologique » est principalement utilisé pour décrire une perte du contrôle nerveux qui empêche le fonctionnement normal du transit intestinal. Cette affection est due à des lésions au niveau du système nerveux central et peut être la cause de fuites fécales, de constipation chronique ou d’une association de ces deux troubles.

Quelques causes

La cause la plus fréquente d’un intestin neurologique est une lésion de la moelle épinière. Toutefois, l’affection peut également être due à d’autres troubles neurologiques tels qu’un spina bifida, une sclérose en plaques, la maladie de Parkinson ou un diabète sucré. L’effet sur le fonctionnement des intestins dépend de l’emplacement de la lésion de la moelle épinière.

Il existe deux types de troubles du transit intestinaux d’origine neurologique : un dysfonctionnement du réflexe anal et une insuffisance du sphincter anal.

Le dysfonctionnement du réflexe anal

Le réflexe anal correspond à l’ouverture du sphincter anal qui s’appuie sur un réflexe survenant lorsque le rectum est plein. La défécation peut alors avoir lieu à tout moment, car la personne n’est plus capable de ressentir l'envie d'aller à la selle. Il en résulte souvent des accidents intestinaux et des fuites.

Insuffisance du sphincter anal

L'insuffisance du sphincter anal est causée par le relâchement des muscles du sphincter anal, qui maintiennent habituellement l’anus fermé. Celui-ci reste alors ouvert. Cela conduit fréquemment à une vidange accidentelle des selles.

L’intestin neurologique ralentit également le transit. Donc les personnes présentant ce type d’affection sont sujets à la constipation.

Si vous présentez un intestin neurologique, il est important que vous adoptiez des règles hygiéno-diététiques et des habitudes régulières afin de réduire les risques de constipation et de fuites fécales.

Fermer

Conseils et astuces

Adapter mon rythme de vie pour mieux gérer mon transit

Modifier légèrement certaines de vos habitudes peut aider à réduire les symptômes d’un dysfonctionnement intestinal et finalement vous aider à mieux gérer votre transit. Adapter mon rythme de vie pour mieux gérer mon transit
Fermer

Adoptez les bonnes règles

Ces changements peuvent inclure : 

  • Manger plus sain : un régime alimentaire équilibré riche en fibres et en eau permettra de réduire la constipation. Manger beaucoup de fruits et légumes frais et moins de viande rouge peut également protéger contre certains types de cancers.
  • Arrêter de fumer : le tabagisme peut aggraver les symptômes de certaines pathologies associées à une inflammation intestinale.
  • Réduire sa consommation d’alcool.
  • Réduire la prise de certains traitements médicamenteux : un certain nombre de traitements médicamenteux courants, tels que ceux utilisés pour soulager les brulures d’estomac et les indigestions, peuvent entraîner une diarrhée ou constipation. Une modification de la posologie de certains médicaments peut également être envisagée. Parlez-en à votre médecin.
  • Pratiquer une activité sportive douce : cela permet d’écraser les aliments dans le tube digestif et réduit ainsi le risque de constipation.

L’importance d’adopter des règles régulières pour mieux gérer son transit

L’une des modifications les plus efficaces consiste à adopter des habitudes régulières en ce qui concerne l'exonération.

Cela permettra :

  • De vider régulièrement les intestins et d’éviter les fuites fécales et la constipation chronique.
  • De vous sentir bien, tant physiquement que mentalement, de sorte que vous puissiez participer aux activités quotidiennes, travailler, pratiquer un sport ou voyager.
Fermer

Aider les enfants à gérer leur transit

Apprendre à gérer son transit de manière autonome est une étape importante du développement de l'enfant. Cela lui permet de se sentir plus confiant et de prendre part aux activités ludiques comme aller à la piscine ou jouer avec des amis. Aider les enfants à gérer leur transit

icon

La plupart des enfants atteints de spina bifida, particulièrement les jeunes enfants, comptent sur leurs parents pour les aider à gérer leur transit. Les mesures habituelles pour prévenir les fuites fécales et la constipation chronique incluent notamment les règles hygiéno-diététiques les suppositoires, les micro-lavements, les laxatifs.


Plus facilement prévisible

Certains enfants trouvent cependant ces mesures pour gérer leur transit inefficaces car elles ne préviennent pas toujours les fuites fécales.

L’irrigation transanale est une des méthodes qui permet d’obtenir des selles régulières et prévisibles. Effectuée régulièrement, l’irrigation permettra à votre enfant de se sentir plus à l’aise et de prévenir les éventuels problèmes tels que les fuites fécales et la constipation chronique.


Qu’est-ce que l’irrigation transanale ?

L’irrigation  transanale consiste à introduire de l’eau dans l’intestin par le rectum à l’aide d’une sonde rectale. L’eau déclenche des mouvements intestinaux permettant d’éliminer les selles. La procédure dure en moyenne 30 à 45 minutes. L'irrigation transanale permet de vider la partie descendante du colon. L’irrigation transanale est effectuée en moyenne tous les deux jours.

 

Il est important d’effectuer cette procédure de façon régulière car :

  • Une irrigation pratiquée de manière régulière permet de prévenir les fuites fécales car la partie inférieure de l’intestin ne contient plus de selles
  • Une irrigation pratiquée de manière régulière permet de prévenir la constipation chronique car elle favorise les mouvements intestinaux.  

 

Jusqu’à ce que votre enfant apprenne à effectuer son irrigation de manière autonome, vous devez vous assurer que la procédure est effectuée correctement et toute sécurité. Prenez de bonnes habitudes et encouragez votre enfant à s’impliquer dans la procédure. Il devra effectuer cette manipulation seul en grandissant.

Il peut être intéressant par exemple de noter les progrès de votre enfant. 

Coloplast propose un système d’irrigation transanale appelé Peristeen®.

Fermer
Peristeen Instruktionsvideo

Apprendre à utiliser Peristeen®

Utiliser Peristeen à la fréquence recommandée par votre médecin ou infirmier(e), permet de prévenir la survenue de fuites fécales et la constipation. Cela signifie que vous n’avez pas à vous soucier des fuites. Restez confiant et faites tout ce que vous avez envie de faire.

Show video
Fermer

Apprendre à utiliser Peristeen®

Prenez votre temps

Utiliser Peristeen est synonyme de nouvelles habitudes à adopter, mais l’effort en vaut la peine. Vider régulièrement vos intestins avec Peristeen peut significativement améliorer votre qualité de vie<sup>18</sup>.

Les trois points les plus importants à garder à l’esprit avant de commencer sont : 

  • Utiliser Peristeen régulièrement. Suivre les recommandations données par votre médecin ou infirmier(e). Vider régulièrement votre intestin grâce à Peristeen permet de prévenir la survenue de fuites fécales et la constipation. Cela permet également de réduire le temps nécessaire à la gestion de votre transit*. 
  • Trouver un moment approprié pour aller aux toilettes. Il n’est pas essentiel d'aller à la selle chaque jour à la même heure. Toutefois, essayez d’effectuer l'irrigation à la même heure afin de créer une sorte de nouvelle routine. 
  • Restez en contact régulier avec votre médecin ou infirmier(e) au cours des premiers mois d’utilisation de Peristeen. Ils peuvent répondre à vos questions et vous aider à vous habituer à une nouvelle routine si nécessaire. Vous pouvez également contacter l'un des conseillers Coloplast pour obtenir des conseils et de l’aide sur l'utilisation de votre matériel.
Fermer
Fermer

Echantillon gratuit

Thank you for your order

Fermer

Afficher la version pour PC
tag in your site.